Nitrification et dénitrification

La nitrification/dénitrification est le processus biologique le plus fréquent pour éliminer les substances azotées des eaux usées En effet, on utilise le traitement biologique MBBR pour nettoyer les eaux usées riches en azote. La plupart des systèmes de traitement reposent sur l’activité microbienne. Et cela dans le but d’éliminer les composés azotés et minéraux indésirables :
  •  l’ammoniac
  • les nitrites
  • les nitrates
Afin d’éliminer ces composés, les bactéries doivent suivre un processus en deux étapes.

Etape de nitrification

La première étape est la nitrification. Son processus fait intervenir le Nitrosomonas europaea ou des bactéries du même type.

Durant cette phase, les bactéries oxydent l’ammonium en nitrite dans des conditions aérobies.
L’efficacité de la nitrification dépend de la façon dont l’azote organique se change en azote ammoniacal. De plus, cette étape peut se faire en même temps que le traitement secondaire, impliquant oxydation et nitrification.Ou bien en tant que traitement tertiaire, avec une nitrification distincte, selon les besoins spécifiques du processus.

Etape de dénitrification

La dénitrification conclut le cycle de l’azote en le transformant naturellement d’une forme à une autre.

Dans cette phase , un groupe de bactéries , comme  Nitrobacter hamburgensis  ,transforme les nitrites en nitrates par oxydation. 

nitrification/denitrification

En l’absence d’oxygène, des microbes utilisent le nitrate issu de l’ammonium pour libérer des électrons. Le Paracoccus denitrificans est un exemple. Cette réaction génère du gaz N2, non nocif (diazote).

En fait, le diazote est inoffensif, car il compose environ 80% de l’air que nous respirons. Les processus de nitrification/dénitrification éliminent naturellement l’ammonium et le nitrate.Ces composés contribuent à la pollution des eaux naturelles, sans causer de préjudice à la santé ou à la planète. 

Shopping Cart