La technologie de désinfection UV-C de l’eau consiste en un traitement physique sans produit chimique désinfectant. De plus, son efficacité sur les micro-organismes la rend particulièrement intéressante.

Lumière UV – Définition

L’ultraviolet ou « UV » est un type d’énergie qui se trouve dans le spectre électromagnétique. C’est-à-dire entre les rayons X et la lumière visible. Ce qui fait que les rayons UV ne sont pas perceptibles par l’oeil humain. Cependant, nous y sommes exposés chaque fois que nous nous exposons au soleil. En fait, la lumière UV est responsable des coups de soleil.

Leur longueur d’onde est comprise entre 100 nm et 400 nm. On divise ces rayons en trois catégories, chacune de plus en plus énergétiques : UV-A (315 – 400 nm), UV-B (280 – 315 nm), UV-C (100 – 280 nm)

Pour la désinfection, seuls les UVC nous intéressent.

Principe de désinfection par rayonnement UV

Les systèmes de désinfection UV-C de l’eau utilisent des lampes spéciales qui émettent une lumière UVC. Celles-ci possèdent une longueur d’onde particulière capable de perturber l’ADN des micro-organismes.

On appelle également ces ondes de lumière UV “spectre” ou “fréquence germicide”.

La fréquence utilisée pour tuer les micro-organismes est de 254 nanomètres (nm).

Lorsque l’eau passe dans un système de traitement de l’eau par UV :

  • les rayons produits par les lampes atteignent les microorganismes pathogènes qui passent à proximité. Ces lampes UV contenues dans un réacteur sont généralement en acier inoxydable.
  • Ceux-ci sont alors exposés à une dose mortelle de lumière UVC qui attaque l’ADN, éliminant ainsi la capacité du micro-organisme à se reproduire.
  • Grâce à ce procédé, il ne peut pas se répliquer ni infecter d’autres organismes avec lesquels il est en contact.

Ce processus d’exposition de l’eau à la lumière UV est simple et efficace, détruisant 99,99 % des microorganismes nocifs sans ajouter de produits chimiques à l’eau. De plus, c’est un moyen sûr ne créant aucun sous-produit chimique nocif.

 
Panier
preloader